AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sihn

Aller en bas 
AuteurMessage
Sihn
Ange Déchu
Ange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 31
Age : 26
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Sihn   Mar 24 Juin - 20:01

Nom : Sihn
Age : 1016 ans
Sexe : Masculin
Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
Race : Ange Déchu
Statut/Rang : Lord des Limbes
Élément maîtrisé : Terre : excellente maîtrise en dépit de son jeune âge (pour un démon).


Histoire : Sihn était un enfant habitant dans un petit village de Grande-Bretagne situé au point culminant d’une falaise. Ce petit bourg était toujours calme et accueillant avec tout le monde, visiteurs comme résidents. Tout y était parfait et Sihn vint au monde, séparé à quelques minutes d’intervalles par son jumeau. Les deux frères s’entendaient plus ou moins bien. Le frère de Sihn, l’aîné était une personne charmante à qui on faisait spontanément confiance, contrairement à Sihn que l’on redoutait. Tout le monde dans le village voyait ce dernier comme une personne étrange qui inspirait la crainte parmi ses pairs et le dégoût commun des adultes. Ses parents l’aimaient tout autant que son frère, ce qui aida Sihn à calmer ses longues journées sans compagnie.
Un jour, suite à une ballade fraternelle à pied sur une route au bord de la falaise descendante, les deux frères ont commencé à laisser parler leurs cœurs qui rejoignaient une fille du village. Les deux frères jumeaux amoureux de la jeune fille innocente décidèrent de régler leur conflit sur le champ. Chacun frappant de toutes ses forces afin de remporter le droit de courtiser la belle fille. Sans même s’en apercevoir, ils se rapprochèrent du bord de la falaise, le frère de Sihn trébucha et commença à tomber dans le vide, Sihn se rendit compte de leur méprise et rattrapa son frère de justesse le tirant pour le ramener sur le bord avec succès. Les deux frères se regardèrent soulagés. Après quoi, le frère de Sihn s’éloigna rapidement de peur de retomber du bord de la falaise. Sihn lui sourit et avança vers lui quand la roche se mit à craquer et à tomber, emportant Sihn dans sa chute. Ce dernier fut réceptionné à la base de la falaise par des pics rocheux. Sihn mourut alors empalé, une mort rapide mais douloureuse, colorant ainsi les vagues qui avançaient vers lui, en un rouge clair... Une mort à l’âge de 12 ans...
Ainsi Sihn échappa à la vie et fut envoyé en Paradis, passant de long moment sans le savoir dans les couloirs cosmiques. Sur place, il fut accueilli par des êtres d’une grande beauté, ils l’habillèrent, ainsi il remarqua ses ailes blanches et emplumées, et fut équipé d’une épée et d’une armure légère qui lui allaient parfaitement bien. Sihn fut alors mis au courant de tout ce qui se passait tout autour de lui : les anges, les démons, Æden et l’Enfer. Sihn fut alors chargé de missions simples pour le familiariser avec sa nouvelle façon de vivre. Sihn s’y habitua très vite et trouvait cela amusant que de dire à quelqu’un sur Terre qu’il dévie du droit chemin via les rêves. Mais il commença à en avoir marre de cette routine, il demanda alors des missions nouvelles et plus palpitantes pour qu’il puisse faire ses preuves. Ceci ne lui fit pas immédiatement accordé. Et les démons devenait pour lui une obsession, il devait en tuer. Cela tournait à la folie et les autres Anges commençaient à le trouver étrange. Il lui fut alors donné la possibilité d’aller en Enfer pour assassiner un groupe de démons mercenaires qui faisaient la traque aux Champions de la Lumière pour se prouver mutuellement leur force. Il prit alors ses armes et se rendit en Enfer.
Sur place, il découvrit un univers de désolation, lieu des damnés et des tourments éternels. Il s’attendait à quelque chose de sobre, mais pas aussi désertique. Une émanation maléfique régnait tout autour de lui et il se sentit vite oppressé. Il était sur le flanc d’une colline, et entendit au loin un son gras et sonore, comme une trompe, curieux, il gravit la colline pour voir un mur de pierre gigantesque qui l’impressionna énormément. Il ravala sa salive et se dit que si cette forteresse était habité par les démons, seuls il ne pourrait que périr. Il se contenta alors de s’en aller sans se faire voir depuis les remparts. Il était aux Enfers depuis plusieurs jours et n’avait rien mangé depuis tout ce temps là. Il commençait à désespérer, quand une forme lumineuse apparut face à lui. Une personne en armure, grande et massive. Celui-ci se présenta comme étant un champion de la lumière et avait un sourire bienveillant envers Sihn, qui était, rappelons-le, un ange. Ce dernier souffrant de la faim et n’ayant jamais entendu parler d’un être appelé « champion de la lumière », s’avança vers son interlocuteur d’un pas décidé, fit battre ses ailes pour qu’il soit à la hauteur du soldat qui était bien plus grand que lui, puis d’un geste vif qui surprit beaucoup le chevalier, Sihn retira l’épée du fourreau avant de la plonger dans la tête du soldat qui s’écroula au sol. Sihn s’avança vers le cadavre frais et commença à le dépecer. Sihn avait alors les yeux exorbités, enlevant l’armure du soldat, tranchant la chair, faisant couler encore plus de sang, se salissant les mains du liquide rouge d’un allié des Cieux. Il ne savait plus trop ce qu’il faisait, il trancha encore le corps du chevalier. Tout ceci ne s’est pas fait pour rien, car Sihn prit alors les vêtements recouverts de sang du macchabé et avec deux silex alluma un feu pour faire cuire la viande fraîche. Au fur et à mesure que Sihn dévorait le cadavre, une partie de sa propre chair se noircissait, sa main gauche étant la plus atteinte. Sihn ne remarqua rien au début, mais arrivé à la fin de son « repas », Sihn fut bien forcé de voir que ses ailes, qui étaient jusque là blanches, étaient d’un noir sombre, sombre comme la nouvelle couleur de ses yeux. Sa main gauche fut enveloppée d’un noir aux tendances verdâtres. Il avait gardé ses vêtement blanc aux traits bleus, ainsi que ses cheveux bruns, mais qui était devenus nettement plus gras. Des cernes épais apparurent sous ses yeux. Sihn crut tout d’abord que c’était à cause de l’environnement que son apparence avait changée, mais en se détachant un peu de tout ce qu’il venait de se passer autour de lui, il en conclut que l’homme qui l’avait accueilli disait vrai, et que c’était sa punition pour avoir dévoré sans regrets un homme qui avait prouvé sa bravoure.
Sihn se rendit compte que le Champion avait des armes, meilleures que les siennes en plus. Il s’approcha de l’armure qu’il avait enlevée au corps inerte il y a peu, et en retira l’épée. Elle était d’un poids légèrement supérieur à son ancienne épée, certainement d’un meilleur forgeron et le tranchant bien plus efficace. Il délaissa alors sa vieille épée pour s’emparer de la nouvelle. Une autre arme était présente, une de distance. La corde était rigide, le bois souple, les projectiles aiguisés, un arc parfait. Il lut sur le manche de l’arc et du carquois « Odysseus ». Cet arc appartenait donc à l’un des plus grand Héros de la Grèce Antique : Ulysse. Sihn s’appropria alors l’arc. Comme il n’y avait rien d’autre à prendre, il éteignit le feu avec les restes de chair et continua sa route. Il longea un désert où quelques animaux se promenaient, il en tua de temps en temps pour se nourrir. Sihn continua alors de vivre seul mais avec l’apparence d’un démon, mais il restait pourtant jeune, il n’avait pas de grande expérience au combat, sa victoire sur le champion de lumière n’étant qu’un coup du destin. Il était bien un démon, mais pas pour autant à l’abri de la famine. Il traversait tout l’Enfer sans trop savoir où aller. Un jour, il fut agressé par un groupe restreint de démons, mais au moment où ils lançaient l’assaut ils se stoppèrent, voyant Sihn comme un Ange Déchu, ils pensèrent tout de suite à la défaite. Sihn ne comprenait pas trop pourquoi l’attaque fut suspendue. Il rejoignit alors le groupe de démons sous leur proposition et devint leur meneur. Sihn apprit à mieux maitriser la magie de la Terre que jusque là il n’utilisait pas et appris à mieux manier ses armes. Il gagnait en vitesse et en agilité sans cesse. Le groupe de renégat gagnait souvent en puissance à la venue d’un nouveau démon errant, puis le groupe commença à atteindre un nombre effarant, Sihn étant toujours à la tête de cette légion. Bien sûr, pour ne pas être repéré, ils étaient toujours séparé en petits groupes, perdant parfois des membres dans des conflits inutiles avec une patrouille, mais Sihn n’eut jamais de problèmes majeurs, sauf un certain jour.
Ce jour que Sihn voulait à la fois ne pas avoir à vivre, mais aussi ressentir pleinement à travers tout son corps. Sihn voulait prendre d’assaut une forteresse, celle qu’il avait vu le jour même de son arrivé. Il pensait que c’était le meilleur endroit pour loger ses troupes. Il avait planifié avec ses meilleurs stratèges et son second le plan d’attaque, comment venir à bout de tous les démons qui devaient y résider? Comment vaincre en fait… Tous avaient eus des idées, les meilleurs furent acceptées. Sihn renvoya les stratèges pour gérer les troupes et resta seul avec le second. Tout deux parlèrent un peu pour échapper à l’angoisse des prochaines jours. Pour Sihn qui avait était renvoyé des Cieux, cet exil prendrait en partie fin quand il sera le maître des lieux. Il était encore jeune, il pensait que tout serait facile. Il s’endormit alors sur ses deux oreilles. A l’aube son second le réveilla, et le ciel de l’Enfer avait l’air de vouloir narrer la bataille...
[Suite : Voir Histoire du Domaine]


Portrait psychologique du personnage : Sihn est avant tout une « personne » qui peut être sympathique si on lui parle correctement. Malgré son âge qui pourrait laisser penser qu’il baigne un peu dans le minimum nécessaire pour être un démon, il est redoutable. Mais il en est tout autre, en effet, Sihn est un maniaque étrange qui n’a aucune idée de toutes les souffrances qu’il infligent. Il paraît gentil et innocent, tel le caractère d’un ange, mais si une chose ne lui plaît pas, un simple mot ou un simple élément du décor, Sihn peut attaquer n’importe qui, sans exception, même la personne qui lui est la plus chère. Sihn a donc été rejeté maintes et maintes fois pour ses pertes de contrôle totale de lui-même. Toutefois, Sihn est capable de se contrôler (approximativement) en présence d’une personne qu’il respecte beaucoup. Sihn, en temps normal, est assez jovial et son âge enfantin pour un démon le fait passer pour quelqu’un sur lequel on ne peut pas compter en cas de coup dur, mais il est intéressant de constater qu’il possède une véritable force morale. Doté au final d’une intelligence avancée par rapport à bon nombre de démon, il se veut discret et amical pour que ses pulsions involontaires ne soient pas permanentes. Sur les grandes lignes les moins gracieuses de son caractère, Sihn est un peu puéril, parfois de mauvaise foi, et à du mal à s’incliner devant quelqu’un qu’il considère comme « impropre à l’existence même », et autre détail étrange, il est anthropophage quand il a faim. Il a vraiment une conception étrange de la vie. On peut dire qu'il est lunatique en bref, mais il a garder la maturité de l'âge de son décès terrestre.

Aptitudes : Sihn n’est pas un synonyme de puissance physique mais il se débrouille bien quand même. Il est cependant rapide, agile, endurant et possède des réflexes qui compensent le manque de force physique pure. Il préfère attaquer à distance avec son arc plutôt que de se jeter tête baissé dans un conflit avec son épée. Il possède une grande aisance dans le maniement de la Terre et dans la façon de prodiguer des soins. Il n’aime pas trop se servir de ses ailes qu’il qualifient d’abominations, mais n’hésite pas à s’en servir quand il est acculé, quitte à continuer le combat dans les airs avec ses adversaires.

Description physique:Sihn est un Ange déchu, jadis au visage rayonnant et charmeur, aujourd’hui à la mine sombre. Il est généralement vêtu de vêtement blanc aux traits bleus qui recouvrent une bonne partie de son corps, qu’il possédait avant sa déchéance, pour justement se rappeler de celle-ci. Il a les cheveux bruns, un peu pâle, les yeux noirs, contournés par des cernes bien incrustés et voyants. Un teint cireux qui ne le rajeunit pas. Certaines parties de son corps se sont noircis avec une teinte de putréfaction verte. Comme sa main gauche, jusqu’au coude en dégradé, son genou droit, mais qui est caché par les vêtements, et au niveau de la poitrine au milieu, au niveau de son cœur, cette marque étant la plus marquée, mais est aussi cachée par ses vêtements, Sihn à presque honte de cette marque à cet endroit sans trop savoir pourquoi. Il n’est pas d’une taille immense, légèrement plus grand qu’un mortel normal, d’une musculature peu développée, mais de bonnes jambes et de bons réflexes compensent ces failles. Ses ailes noires sortent de son dos à travers ses vêtements comme deux appendices. Il a un souvenir de son vivant qui lui rappelle sa mort douloureuse : il a une multitude de cicatrices sur le torse, là où les pics rocheux l’on perforé. Il a un visage qui paraît jeune malgré ses défauts de démon, que Sihn essaie un peu de préserver, bien que se ne soit pas son principal souci.

Possessions/Armement habituel : Sihn est un démon jeune mais il a quand même eut le temps d’acquérir quelques armements dignes de ce nom. Il avait en effet réussi à mettre la main sur :

Gaïa : Epée légendaire qui aurait était forgée par le Dieu Forgeron Héphaïstos, sur demande de la Déesse de la Terre elle-même. Cette épée fut donné par la suite aux mortels pour mettre fin à des conflits, puis voyant que les mortels ne faisaient que de s’en servir pour déclarer des guerres, Gaïa fut prise d’une colère noire et reprit l’épée pour l’expédier en Enfer. Cette épée fut ensuite récupérée par les démons qui s’en emparèrent sur les cadavres de ses anciens possesseurs. Le dernier propriétaire de l’épée est donc Sihn. Cette épée est constamment imbibée de poison mortel qui tue à petit feu. Une fois que la lame pénètre la chair, le poison se répand dans tout le corps, attaquant les cellules petit à petit. Pour laisser place à la mort, pour faire simple, le poison se décline de cette façon : 1 jour sans rien ressentir de particulier (A part la douleur de la blessure), le 2ème jour avec une toux, 3ème à 9ème jour avec une fièvre douloureuses et des convulsions importantes, 10ème à 12ème jour un comma, et le 13ème jour, c’est la mort. En revanche, le poison n’est efficace qu’à 80% de réussite, si au 13ème jour la mort n’est pas survenue, la victime sera sauvée de la mort, mais elle subira des douleurs violentes pendant un mois, le temps que cicatrise la blessure et que le poison soit éliminé naturellement du corps. Sihn est le seul à connaître la composition de l’antidote, il en a d’ailleurs quelques réserves bien à l’abri dans sa forteresse, très rarement sur lui.

Odysseus : Le légendaire arc du grand et rusé héros Grecque. Cet arc à été béni par les dieux grecs et à échoué aux Enfers à la suite de la mort du vieux héros. Les flèches que décochent cette arme sont d’une précision mortelle, d’une vitesse fulgurante, et d’une puissance sans pareille. Sihn n’a aucun mal à se servir de cet arc dont les mortels n’arriveraient même pas à tendre plus de 5cm de corde.
D'où viens tu ? Izual me l’a donné.
Un truc à dire sur le forum ? Le design est moyen, mais reste correct, il y a un bon niveau RPG et le scénario me plaît.


Dernière édition par Sihn le Mer 1 Oct - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/fiches-de-personnages-f6/sihn-t34.htm?si
Sihn
Ange Déchu
Ange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 31
Age : 26
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Sihn   Mar 24 Juin - 20:02

DOMAINE :

Les limbes, une zone de l’Enfer sombre, là où sont attirées les âmes des démons qui n’ont commis aucune faute grave, ni d’action glorieuse. Un état continuel et éternel d’une âme flou. Le royaumes des Limbes se trouve à l’extrême Est des Enfers, dans les ravins d’une profondeur surprenante, rallié à la surface par une parcelle de plaine et des marécages lugubres, peuplés de Démon d’un âge généralement avancé et aux pouvoirs varié. Certains anciens possède un savoir de forgeron impressionnant, mais vu le manque de matériaux qui leur est seulement offert, ils éprouvent quelques difficultés à exercer leur art. La forteresse elle même est très bien protégé : une crevasse impressionnante coupée par endroits par quelques ponts de terre, suivies de murailles immenses en pierre sculptée qui aident au mieux les démons en haut des remparts à repousser les éventuels envahisseurs. Après ce mur titanesque, se situe une pente douce qui remonte ensuite à la verticale sans raisons particulière. Dans la pente se trouvent toutes les habitations, les forges, et toutes les autres bâtiment qui ont chacun leur importance. Le centre du domaine où se trouve un pic vertigineux est entouré par un lac d’eau putride alimenté par une nappe phréatique issue des marécages avoisinants. Un escalier interne s’arrêtant à de nombreuses salles différentes, plus ou moins utiles, comme des salles d’armes, des réserves d’armes, des salles d’entraînements, et bien d’autres du moment que cela reste dans l’optique de l’armement. Une fois arrivé en haut des escaliers, on se retrouve en face d’une forteresse noire, entourée de nuages rouges sanglants tranchés par des oiseaux noirs inquiétants. Le château noir s’élève au dessus de la ville comme le Seigneur qui y loge au dessus de ses partisans. Depuis la vue du sommet du palais, on peut observer toutes les limites du royaume des Limbes. Le palais a vu moult Lords se succéder à la tête du Domaine, tous étaient de tailles imposantes, armés de masses, d’arcs, et d’épées gigantesques. Sihn fut donc le premier démon d’un âge fortement bas, et d’une corpulence faible par rapport à bien d’autres, à devenir Lord des Limbes. Il est ainsi à la tête d’une armée comptant près de 45000 démons, la moitié sont des démons expérimentés au combat ou à l’art de s’y préparer, presque 20000 Lémures, près de 2500 incubes et autant de succubes et d’environ 10000 Séides, et le reste composé d’Archlords. Depuis le détrônement de l’ancien maître des Limbes, Sihn commençait à étendre son influence militaire, en renforçant celles déjà présente par celles qui l’avaient aidées à prendre possession des lieux, en écartant (massacrant en fait) les gêneurs et leurs familles, et gardant près de lui les fidèles. Il décidait pour avoir des patrouilles plus efficaces, de chasser et apprivoiser les Wyvernes qui hantaient les terres des bords de l’Enfer. Ainsi il possédait des volatiles comme messagers qui l’alertaient de toute intrusion. La manière de procéder que Sihn à instauré aux Limbes est simple : « On ne cherche pas la guerre, mais on s’y prépare ». Celle-ci fut assez bien acceptée par le peuple démoniaque de l’Est. Pour éviter les conflits, Sihn avait prévu 3 façons de faire une patrouille (pour les frontières), une façon d’éviter les problèmes (simplement par la diplomatie), et une façon de faire la guerre (On gagne et puis c’est tout). Les patrouilles sont réparties de cette façon : en temps normal : « patrouille simple : 15 Lémures accompagnés de 3 Séides » En temps de doute et de préparation de guerre « patrouille préventive : 20 Lémures et 5 Archlords qui sont accompagnés par une Wyverne simple. » Et pour finir, pour les temps de guerre « patrouille maléfique : composé de 20 Archlords chevauchant les bêtes équines, accompagnés d’une Wyverne. » La Wyverne sert de messager, en cas d’attaque elle retourne immédiatement à la forteresse avec un message pré-écrit pour signaler les attaquants. En cas de guerre Sihn prendrait le commandement, menant ses démons au combat. Le royaume morbide des Limbes est accueillant avec ceux que la paix inspirent, même si chez les démons ceci est plutôt rare. Les murailles sont très bien défendus, et l’intérieur aussi, l’accès au château est presque impossible pour un démon normal, mais un Seigneur qui a de l’expérience pourra sans problème venir à bout des gardes, et j’en reste là pour éviter que le domaine tombe trop vite en cas de guerre. La salle du trône est gigantesque, ornée de tableaux commémorant les anciens possesseurs de ces murs. L’escorte Impériale, celle qui est chargée d’escorter le Lord vers une autre contrée et composé de cinquante Lémures sur chevaux, de trente Archlords sur chevaux aussi, de cinq Wyverne simple, en plus du Lord lui même, chacun étant prêt à périr pour son Seigneur. Chaque sortie du Seigneur fait l’objet de discussions de la généralité des Démons. Et tout est minutieusement préparés pour son départ : les meilleurs de la plupart des races, plus les préparatifs particuliers comme le choix d’un second pendant l’absence, la levée de la herse massive qui s’incruste dans les remparts, et autres préparatifs plus ou moins importants.
Le combat qui décida du changement de Lord des lieux fut épique et encore ceux qui étaient là pour voir la bataille s’en vantent. Cette victoire pour Sihn se tient en ces quelques lignes :
Le second de Sihn entra dans la cache de celui-ci il alla à sa tente et y entra dans le but dans le réveiller. Sihn savait que la bataille allait avoir lieux dans quelques minutes. Il sortir de sa tente en emportant ses armes et vit une partie de son armée se dresser devant lui. Il demanda alors où était le reste de l’armée, son second lui répond immédiatement que les troupes sont positionnées dans les marais, les plaines et les ravins, camouflées par des plantes ou des capes de la couleur du sol où ils étaient. Sihn acquiesçât, il fit battre ses ailes pour être surélevé par rapport à ses troupes, pour qu’il soit bien vu et que ses paroles soient entendues : « Soldats Démons! Mieux qu’un long discours, les actes valent bien plus ! On y va, on gagne, et tout le monde aura un logement ! Pour vos amis, pour vos idéaux, et pour la gloire du combat, A L’ATTAQUE ! ». La réaction ne se fit pas attendre les cris de guerre raisonnèrent, faisant sourire Sihn. Il se posa à terre à côté de son second. Tout deux regardèrent l’armée se mettre en marche vers la forteresse. Une fois à quelques kilomètres des murailles, Sihn attendit avant de lancer le signal pour l’attaque. Il avait un espion là-bas, et celui-ci l’avait prévenu que quelqu’un devait sortir de la ville, les herses seront donc ouvertes un bref instant. Ils attendirent un moment et Sihn eut alors un mauvais pressentiment, et s’il avait était trahi ? Sihn refusait de croire cela mais c’était pourtant évident. Il laissa son second sur place et alla vers un Lémure qui était bien en rang comme le autres. Il sortit son arme du fourreau et le transperça, laissant ses habits blancs se recouvrir d’un liquide noir et poisseux. Il rangea alors l’épée et retourna vers le second comme si de rien était : « Tu vas donner l’ordre de lancer l’assaut par les marécages et les ravins. Ceux qui savent voler essayeront de s’infiltrer derrière le mur de pierre et viseront à lever la herse. Une fois la herse levée, le reste des troupes attaquera en se déployant en éventail. On abandonne l’idée de l’entrée subtile, chacun défendra sa peau une fois dans le combat. Les faibles périront au bonheur des forts. ». Le second s’exécuta et partit avertir les troupes discrètement. Les troupes envahirent Les Limbes, des rochers écrasèrent ceux qui étaient au pied des murailles, les troupes volantes esquivèrent avec difficulté les flammes et les rochers adverses, mais gardèrent en tête leur objectif. Une fois près du levier, de nouveaux rochers déferlèrent sur les troupes de Sihn, mais un soldat de Sihn parvint à activer la herse. Le gros des troupes entra dans la ville comme l’avait prévu Sihn. Il jouissait du spectacle : entendre des cris d’agonies, le bruit des boules de feu et des rochers, la milice de la ville sonner le glas, le fer s’entrechoquer à plusieurs reprises. Sihn était heureux, mais fut sorti de ses pensées par son second. Il secoua sa tête et déploya ses ailes noires et s’envola vers ses troupes. Il passa sous la herse en volant, encourageant ses troupes et évitant correctement les projectiles hostile à son égard. Il se posa à terre aidant ses troupes en faisant du soutien, soignant certaines unités, en tuant d’autres. Il vit son second proche de lui dans la bataille, il lui demanda de surveiller ses arrières tandis qu’il se chargerait de descendre quelques ennemis au sens propre. Il abandonna son épée dans son fourreau pour sortir ses flèches, il visait avec difficulté, il était un peu essoufflé, la bataille tout autour de lui, les ennemis loin... Il s’envola et décocha ses flèches sur les ennemis des remparts, devant se poser et se mettre à l’abri par moment. Sihn rangea son arc et reprit son épée et avança avec des Archlords vers la forteresse. Il sautèrent le lac putride grâce aux ailes, et suivirent les marches, massacrant tous ceux qu’ils trouvèrent. Certains périrent au passage, soit par l’habileté des défenseurs du Domaine, soit par des pièges sournois. Sihn n’eut pas à pâtir de toutes ces pertes. Ils avancèrent et trépassèrent à travers ce labyrinthe de pierre et Sihn arriva seul avec un Archlord à la salle du trône.
A peine la porte s’ouvrit, l’Archlord fut assaillis de flèches. Celui-ci abandonna l’existence au pied de Sihn. Ce dernier prit son arc et poussa la porte à la volée sans être derrière, les flèches lancées par réflexes ne purent le toucher. Il fit alors un bon sur le côté et tua un par un les archers qui protégeait le maître des lieux. Celui-ci se tenait dans la pénombre, il se leva et resta immobile un instant. Sihn tendit son arc en vue de la suite. Le démon était fort imposant, au visage tranché de cicatrices, à la peau rouge. Il avait une épée dans son dos, celle-ci était légèrement plus petite que Sihn qui eut un peu peur en la voyant. Il laissa tomber son arc et prit son épée qui ressemblait plus à un couteau face à l’épée du monstre qui ce tenait devant lui. Le démon gigantesque avait un regard hautain, mais aussi furieux envers Sihn :
« - Que fais-tu ici ? On dirait que tu n’es qu’un petit Ange Déchu !
- C’est sûrement parce que c’est le cas. Mais je suis aussi ton successeur.
- Toi ? Un misérable Ange déchu prendrait le contrôle de ce domaine ? Ne crois-tu pas que tu es faible et jeune pour te mesurer à moi.
- J’ai comme même était capable de parvenir jusqu’ici, de lever une armée pour te détrôner, tu pourrais plutôt me remercier de te libérer du fardeau qu’est ta vie, au lieu de te donner des airs.
- Tu es bien arrogant! Que crois-tu faire avec cette petite lame ? Me couper les ongles ?
- T’en fais pas pour moi, si ton niveau de combat est du même niveau que ton humour, j’aurais aucun mal à te battre je te le garantis.
- Espèce de sale petite vermine !
- Allons du calme. Je te propose un marché : on fait un duel, le gagnant prends le contrôle de l’armée de l’autre. Si tu es si fort, tu...
- Accepté connard ! »
Aussitôt le démon rouge tira sa lame en avant et tenta de couper Sihn. Celui-ci se douta que sa force si faible par rapport à son adversaire ne lui serait d’aucune aide particulière. Il se contenta d’esquiver les attaques de son adversaire. Après avoir tenté de blesser le démon rouge, Sihn entendit la porte claquer et son second arriver. Sihn reporta son attention sur le combat, et hurla à son second de ne pas intervenir et lui expliqua son marché. Le second se mit alors dans un coin de la salle, et vit les conseillers du Lord dans l’ombre du trône. Sihn lui était toujours sur son combat. Il était petit, son adversaire grand, une idée lui vint alors à l’esprit. Il attendit que son adversaire fit un geste brusque avec sa lame d’un coup vertical pour passer à l’action. Une fois que ce coup fut donné par le démon rouge, Sihn fit un roulé-boulé sous le démon, laissant sa lame dépasser vers le haut et puis réapparut derrière le démon rouge qui hurlait de douleur et faillit même lâcher son épée : Sihn venait ainsi d’émasculer son adversaire. Celui-ci ne put retenir un rire, un rire froid et sec, un rire qui raisonne et qui fait penser à un fou, même parmi les démons. L’assemblée en avait des frissons. Après cette courte scène où la salle se remplissait d’un liquide noir qui appartenait il y a peu au Lord du domaine, ce dernier fit un geste hasardeux avec sa lame en arrière pour tenter de trancher la tête de Sihn qui, bourré de réflexe, se pencha à temps, puis profita du déséquilibre de son adversaire pour le contourner et lui planter sa lame dans la nuque. Le démon rendit son dernier soupir, éclaboussant Sihn de sang frais. Celui-ci eut un sourire macabre qui s’effaça de suite. Alors il dit d’une voix monotone et las : « Ces lieux m’appartiennent désormais, et je ne supporterais pas la moindre rébellion, est-ce clair ? » Un membre du conseil protesta qui se retrouva immédiatement sur le mur avec une lame plantée dans entre les deux yeux à la verticale. Sihn se pencha alors sur le cadavre de son dernier adversaire et prit l’épée, il fut imprégné d’un savoir quasi immédiat, connaissant les pouvoirs de son épée « Gaïa ».
Ainsi les Limbes tombèrent sous la puissance de Sihn, il renforça les armées, les systèmes offensifs et défensifs. Il y avait plus de gardes aux sommets des remparts, et le levier de la herse fut installé dans un bâtiment très bien protégé, et où il fallait que trois démons activent le levier en même temps pour pouvoir ouvrir la herse. Sihn se souvint des trompes qu’il avait entendu lors de son arrivé, et il découvrit qu’elles étaient utilisées par les Limbes avant le combat pour donner le signal de l’assaut aux démons…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/fiches-de-personnages-f6/sihn-t34.htm?si
Izual
Archange Déchu
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 26
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Sihn   Mar 24 Juin - 20:07

Yay et bienvenue sur notre forum Sihn =) Bon bon bon, fiche bien, vu que corrigée x)
Hop, Bienvenue chez les fous !



J'ajouterai ton domaine à la carte dès que j'aurais récupéré mon PC avec les logiciels de graphisme, vu qu'il est actuellement en rade =/ Et j'ajoute de suite ton domaine à l'index du forum.
Bienvenue par cat

Et espérons que les anciens répondront à mon appel @__@

_________________


Dernière édition par Izual le Mer 24 Sep - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/fiches-de-personnages-f6/izual-t10.htm
Sihn
Ange Déchu
Ange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 31
Age : 26
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Sihn   Mer 25 Juin - 12:27

Okay merci.
Ok pour le domaine.
Bizarre ton "bienvenue parmi nous". ^^
J'espère aussi. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/fiches-de-personnages-f6/sihn-t34.htm?si
Kleze
Séide
Séide
avatar

Féminin Nombre de messages : 45
Localisation : Auprès de mon seigneur
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Sihn   Jeu 26 Juin - 1:07

Salutations Seigneur des Lymbes. Bienvenue en Enfer
Je suis contente que le forum ne soit pas mort Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/-f6/-t14.htm
Sihn
Ange Déchu
Ange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 31
Age : 26
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Sihn   Jeu 26 Juin - 22:33

Merci Kleze pour ton accueil.^^

Et à l'image d'Izual "Ce n'est pas Lymbes, mais Limbes" =) Je m'en fiche un epu, moi mais bon, quand même. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/fiches-de-personnages-f6/sihn-t34.htm?si
Kleze
Séide
Séide
avatar

Féminin Nombre de messages : 45
Localisation : Auprès de mon seigneur
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Sihn   Ven 27 Juin - 14:34

Autant pour moi... En temps que lieutenant je ne peux me permettre de faire une faute sur le nom d'un royaume XD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/-f6/-t14.htm
Izual
Archange Déchu
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 26
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Sihn   Ven 27 Juin - 14:35

x) On dirait que mon perfectionnisme a influencé Sihn au delà du raisonnable... =)
Content de te revoir Kleze !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/fiches-de-personnages-f6/izual-t10.htm
Lycaon
Lycanthrope
Lycanthrope
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Sihn   Jeu 24 Juil - 16:45

Bon, il m'a fallu que 3 jours pour lire la fiche et repondre^^
Sur ce, Bienvenue a toi, Sinh

(Au fait izual, t'as remarqué qu'il a voulu une armée plus nombreuse que la tienne? A ta place, je me mefierais...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/fiches-de-personnages-f6/lycaon-deconsei
Izual
Archange Déchu
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 26
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Sihn   Jeu 24 Juil - 19:43

(Normal, c'est le plus gros gros-bill que je connaisse, fais pas attention il aboie plus qu'il ne mord)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/fiches-de-personnages-f6/izual-t10.htm
Sihn
Ange Déchu
Ange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 31
Age : 26
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Sihn   Jeu 24 Juil - 21:01

Ca fait toujours plaisir...
Sinon merci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/fiches-de-personnages-f6/sihn-t34.htm?si
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sihn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sihn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeLL :: Hors-Jeu :: Fiches de personnages-
Sauter vers: