AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Camaël, la Rigueur de Dieu

Aller en bas 
AuteurMessage
Camaël
Émissaire des Archanges
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Camaël, la Rigueur de Dieu   Mar 17 Juil - 14:55

Nom : Camaël

Age : 18 000 ans

Sexe : Masculin

Orientation Sexuelle : Hétérosexuel

Race : Archange

Statut/Rang : Emissaire de Dieu

Elément maitrisé : Feu, je vous le demande...Quelle chose ne maîtrise-t-il pas plutôt ?...

Histoire : Par une nuit d’orage, dans un hôpital de la grande et somptueuse ville de Londres, une jeune femme poussait des cris tandis qu’elle subissait les douleurs de l’accouchement. Cette femme se prénommait Senna et son mari n’était autre qu’un illustre homme d’affaire nommé Ladislas, Ladislas de Valmort, un homme important n’ayant pas beaucoup de temps à consacré à sa famille. Lorsque Big Ben sonna minuit, un cri retentit dans la salle d’accouchement et un Eclair déchira le Ciel avant que le Tonnerre ne résonne une dernière fois, plus fort que jamais. Un petit garçon venait de naître, il s’appellerait Alexander, ses yeux d’une couleur bleue grise se plongèrent dans ceux de sa mère et il se tût durant un instant, quelques minutes plus tard, il se remit à pleurer.
Ce n’est que trentes jours plus tard que Senna ramena son fils à la Maison, enfin, si l’on pouvait appeler ça une maison, il s’agissait plutôt d’un grand Manoir, assez lugubre vu de l’extérieur mais dont l’intérieur respirait le luxe avec un grand lustre en cristal dans le Hall d’Entrée. Ce décor donnait l’impression que cette maison était hantée.

Son père n’était même pas présent pour son fils lorsqu’il franchit le pas de la grande porte en chêne dans les bras de sa mère, celle-ci le déposa à terre et il partit découvrir le Hall à quatre pattes, il sursauta légèrement lorsqu’il entendit la porte claquée violemment, il se retourna et leva ses petits yeux pour rencontrer deux yeux d’une noirceur inquiétante, un homme dont les traits de son visage n’avaient sans doute pas eu l’habitude d’être tiré souvent pour former un sourire…non, un homme froid et calculateur, méprisant pour ses inférieurs et pour les serviteurs qui étaient dans ce Manoir…Tel était Ladislas de Valmort. Celui-ci s’approcha d’Alexander et le regarda fixement avant de passer à côté de lui sans rien dire, sous le regard triste de sa femme. Le petit voulu le suivre mais sa mère le reprit dans ses bras et partit dans les étages avec lui. Une réception fut organisée pour soit-disant fêter la naissance d’Alexander, mais cela n’était fait que dans le but de se faire de nouvelles relations, parler affaires et autre chose dans ce goût là. Il y avait environs une centaine de personnes, il fallait dire que le métier de Ladislas lui faisait rencontrer beaucoup de monde, aussi bien sur le territoire anglais qu’a l’étranger et ce métier expliquait les raisons de ces si longues absences du domicile familial.

Devant tant de beau monde, l’homme d’affaires avait l’air d’aimer son fils, le prenant pour la première fois sur ses genoux, mais cela n’était qu’apparence, en effet, Ladislas avait de grands projets pour son enfant, voulant le rendre comme lui, un véritable homme, froid et n’ayant aucun sentiments pour personne, en faire son portrait craché en somme. Mais ce n’était pas la volonté du Dieu Premier. Au fur et à mesure que le temps passait, le Père de famille se faisait plus froid et plus distant envers sa femme et son fils et lorsque Alexander eu 6 ans, il mit ses projets à exécutions, commença alors la plus horrible période de la vie d’Alexander de Valmort. Plusieurs années plus tard, Alexander était alors âgé de 9 ans et avait véritablement changé moralement. Il était devenu plus froid et distant, de façade en tout cas et énormément de larmes et de sangs avaient coulé dans les profondeurs du Manoir des de Valmort. De longues cicatrices couvraient le dos du jeune garçon suite aux coups de fouets de son père lorsque celui-ci se mettait en colère. Pensant que l’éducation ferme commençait dés six ans, Ladislas se rapprocha de son fils et vu la façon dont il s’y prit, ce ne fût sûrement pas une bonne chose. En effet, Alexander n’avait plus droit à l’erreur et devait passer la majeure partie de son temps avec son père, à l’observer pour adopter un comportement similaire et lorsque Ladislas n’était pas assez satisfait ou lorsqu’il voulait s’amuser un peu, il emmenait le petit dans une cave et l’attachait avant de le fouetter sans pitié, tout cela dans le dos de Senna, le garçon n’avait jamais osé lui dire, de peur de s’attirer les foudres de son paternel.

Néanmoins, Alexander faisait une chose que son père détestait le plus au monde, s’il l’avait sut, il serait devenu complètement fou de rage, Alexander priait, il avait acquit une grande Foi en Dieu, il fallait savoir que le mot Dieu était un tabou chez les de Valmort, son Père ne supportant pas tout ce qui avait trait avec l’Être Suprême. Enfin, jusqu'à présent, Ladislas était assez satisfait, pour lui, Alexander devenait comme lui, froid, distant, en résumé, un Homme avec un grand H. Suite à son éducation, il se mit à appeler ses parents Père et Mère et les vouvoyer, cela était une plus grande forme de respect. Un jour, alors qu’il se rendit dans le grenier, il trouva dans une male, des livres traitants de sujets tels que l’Occultisme, la Démonologie, l’Ordre des Templiers et la Sainte Inquisition appartenant à son père…Ainsi, Ladislas serait dévoué au Diable… ? Cela expliquerait bien des choses, il emporta les livres avec lui dans sa chambre et les cacha sous son matelas, il les prenait la nuit et les lisaient avec fascination, il découvrit que ses Ancêtres étaient des Hérétiques en puissance du Moyen-Âge, accomplissant des rituels Sataniques et des Messes Noires où ils profanaient tout ce qui concernait le Dieu Premier.

Le jour de ses 11 ans, durant la nuit, Alexander prit ses livres et descendit silencieusement, faisant autant de bruit qu’une ombre, drapé dans une cape noire recouvrant sa tête et lui donnant l’air d’un spectre, il ouvrit lentement la porte de la cave et descendit les escaliers qui menaient à la pièce ou jadis il fut torturé. Trébuchant il s’appuya contre un mur qui se renfonça sur lui-même tandis qu’une brèche s’ouvrit sur le côté, laissant apparaître un couloir secret dans lequel, les torches s’allumèrent, une par une sur toute la longueur. Sa curiosité l’emportant, il s’engouffra dans la brèche qui se referma sur elle-même et continua à avancer jusqu'à arrivé à une grande pièce qui ressemblait à une salle de sacrifice. La pièce n’était illuminée que par quelques chandelles qui se trouvaient sur une table en bois. A l’autre bout de la pièce se tenait un autel avec au-dessus une croix, jusque là rien de bien extraordinaire, mais en y regardant de plus près, le Christ avait la tête en bas…Ce n’était donc pas le Christ représenté, mais son Adversaire, l’Antéchrist. Il posa son livre sur l’Autel et l’ouvrit à la page d’invocation. Il lu ce qu’il devait faire et se plaça devant l’Autel du Diable, il sortit un couteau bien tranchant et s’entailla le bras faisant couler le sang sur le sol avant de tracer une forme géométrique avec son propre sang, nommé Pentagramme, mais pas n’importe lequel, le Pentagramme renversé. Il s’agenouilla au milieu de celui-ci et tendit ses bras vers la croix en récitant des formules magiques ancestrales tirées dans le livre et ensuite, il attendit, mais rien ne se produisit, pas de mouvement bizarre, pas d'hallucination... Alexander aurait pu tout aussi bien s'adresser à une armoire avec le même résultat. Mais intérieurement, il n'était pas tranquille, il venait de faire un rituel Satanique, il devait se purifier d'une manière ou d'une autre.

Il fallait qu’il se punisse, il alla donc chercher le fouet que son Père utilisait jadis pour le frapper et enleva son pull pour se lacérer le dos de coup de fouet devant un Crucifix en signe de pénitence. Depuis ce jour, Alexander est un croyant en puissance, défendant Dieu sur n’importe quel terrain, ne supportant pas d’entendre les gens qui disaient qu’il n’existait pas. Quelques années plus tard, son Père fut atteint d’une grave maladie et décéda, laissant sa mère seule ainsi que son fils qui poursuivait de grandes études, il tenait également des assemblées de Fidèles qu’il avait su réunir grâce à son charisme sous l’étendard du Dieu Premier. Un jour, alors que certains de ses fidèles lui expliquèrent qu’ils avaient été traînés dans la boue par des gens irrespectueux des choses Divines. Il leur dit calmement et avec un sourire paisible.

"On vous à toujours dit, aimez vos amis et haïssez vos ennemis, mais moi je vous dis. Aimez vos amis et priez pour vos ennemis…Car si vous n’aimez que ceux qui vous aiment… Quel mérite en aurez-vous ?"» Disait Alexander, et cela calma ses partisans. Il fût plusieurs fois sollicité par des organisations qui agissaient pour les pauvres. Tout le monde l’aimait beaucoup y comprit l’Eglise, jusqu'à ce qu’Alexander ne se dresse contre le Souverain Pontife. Une personne qu’il n’aimait pas du tout, d’ailleurs, même si celui-ci adorait Dieu et le servait sans pour autant être Prêtre, il fallait le souligner, il avait horreur du Pape. Il se rendit au Siège de Rome et demanda une audience avec le Saint-Père. Tout en restant poli, il lui expliqua qu’il ne servait pas Dieu, il avait rarement vu le Pape venir en aide aux pauvres où agir comme l’avait fait Jésus-Christ pour les gens, allant vers eux sans rien demander en retour.

Plus tard, dans les journaux, deux camps se distinguèrent, les Fidèles du Pape et de l’Eglise et les partisans d’Alexander, ceux-ci agissant toujours différemment, certains écoutait leur Maître qui tel le Christ leur transmettait la volonté de Dieu, sans pour autant se faire faire passer pour le Fils de Dieu, non, jamais il n’oserait prétendre l’être, il se considère plutôt comme son Messager. Les gens de l’Eglise donnaient à présent beaucoup d’argents au Peuple, pour montrer qu’il pouvait eux aussi aider les pauvres, mais Alexander déclinait ce geste en disant clairement à qui voulait l’entendre.

"Ce n’est pas pour l’œuvre de Dieu qu’ils font cela, mais pour se racheter une conscience et dans ce sens, je ne puis qu’être d’accord avec Martin Luther, pourquoi les papes n’ont-ils pas utiliser leur propre fortune pour bâtir la Basilique Saint Pierre, plutôt que de la construire avec la sueur et le sang des pauvres fidèles.
Mais il n’y avait pas que des bons côtés, car de leurs côtés, les Islamistes devenaient de plus en plus mauvais à son égard et cela devint si fort qu’on tenta plusieurs fois de l’assassiner au nom d’Allah et un jour, ils y parvinrent. Deux hommes s’introduisirent chez lui muni d’un couteau, il les regarda dans les yeux et leur dit, sans pour autant chercher à s’enfuir.


"Celui qui tue par l’épée, périra par l’épée. " On lui enfonça un couteau dans le cœur et il tomba sur le plancher de sa demeure, un sourire étira ses lèvres avant qu’il ne murmure ces dernières paroles.

"J’ai accompli ce pourquoi j’étais venus, puisse Dieu avoir pitié de mon âme."Il ferma les yeux et expira une dernière fois avant de rendre l’âme. On l’enterra banalement, le Pape refusant de le béatifié, le peuple par contre pleurait la disparition de celui qui fût sans le plus proche d’eux depuis longtemps. Lorsque son âme se sépara de son corps, une sorte de tunnel menant dans les Sphères Célestes apparut et l’âme d’Alexander s’y dirigea pour gagner le Paradis.

Alexander se retrouva face aux Portes du Paradis, celles-ci s’ouvrirent en grands pour laisser place à un paysage des plus enchanteurs, le jeune homme ne pu s’empêcher de s’émerveiller à la vue d’un si merveilleux spectacle. Aussitôt, deux magnifiques ailes d’une blancheur éclatante poussèrent dans son dos, il fut baptisé Camaël lors de son arrivée au domaine de Dieu. Toujours est-il qu’on lui confiait de temps à autres des missions, veillez sur les Humains était une tâche très difficile et il se rendit compte que les Démons s’amusaient à corrompre ceux-ci, certains prenant possession d’enfant, les rendant fou, ou alors leur insufflant des handicaps physiques. Les larmes de Camaël se mêlaient à la pluie qui tombait sur le Monde des Hommes. Il se décida de prendre les armes pour aller à l’encontre des Démons souillant les Enfants de Dieu.

Il serait le Glaive du Tout-Puissant, lors de ses passages sur Terre, il remarquait que l’on parlait encore de lui, son message était passé et il n’était pas venu en vain. Il fut envoyé de temps en temps libéré des personnes sous le joug de Démons, mais ces cas étaient vraiment très rares car peu de Démons s'aventuraient sur Terre, il était triste cependant de voir que les Hommes ne comprenaient pas la chance qu'ils avaient de pouvoir vivre sur Terre, le cadeau d'Eli et Dieu dans sa grande bonté leur a laissé le choix de faire ce qu'ils voulaient, le libre arbitre était une des Lois de Dieu, chacun était libre de faire ce qu’il voulait mais devait s’attendre à répondre de ces actes au Jugement. Très apprécié par ses condisciples Angélique, Camaël n’eu aucun mal à s’intégrer dans la Société régie par Dieu, le servant du mieux qu’il le pouvait. Il se chargeait de motiver les Anges qui étaient un peu lassé de leur travail de protecteurs des Humains, si bien que ses amis l’appelèrent la Rigueur de Dieu.

Pour remercier l’Ange, on lui remit une splendide épée aussi brillante que le Soleil et dans laquelle siégeait tout le courroux du Dieu Premier à l’égard des Démons, elle se nommait Courroux d’Azur. Un soir, alors que l’Ange méditait seul, il sentit la présence de quelqu’un à ses côtés, cette personne, il aurait pu la reconnaître entre milles…Peu de gens auraient pu se vanter d’avoir pu Lui parler, Eli s’adressa à l’Ange, dans sa voix, on pouvait ressentir tout l’amour qu’il portait pour Camaël ainsi que pour l’ensemble de la Création, toutefois, Eli ne s’était pas matérialisé, préférant sans doute demeuré esprit.

"Camaël, je suis fier de tout ce que tu as entreprit pour moi de ton vivant, il est vrai que j’ai beaucoup hésité avant d’accéder à ta requête d’être incarné sur Terre, ne te croyant pas à la hauteur, mais tu m’as rendu fier et reconnaissant envers toi et tout ce que tu as fais pour mes enfants qui n’ont toujours pas atteint l’Eternel Félicitée, après tout ce que tu as fais, tu ne peux qu’être récompensé, reprend ta place…Archange Camaël"La Voix se tut, tandis qu'un débat animait le Conseil des Archanges au sujet de la promotion de Camaël. Le Jugement lui fut bénéfique, jugeant ses actions suffisamment honnorable, ils décidèrent d'un commun accord de l'élever au statut d'Archange. Un Archange se présenta à lui, c'était la première fois que Camaël pouvait voir l'un des plus proches d'Eli qui vint lui annoncer l'heureuse nouvelle, la dernière promotion au statut d'Archange datait de plusieurs milliers d'années, ce qui rendait le fait exceptionnel. Aussitôt, une Lumière aussi puissante que le Soleil vint envellopper la Rigueur de Dieu tandis qu'un nouveau pouvoir se diluait dans tout son corps, l'élevant bien au-delà du commun des Anges. Ses yeux prirent une teinte dorée et il se dirigea avec celui qui était à présent son égal vers le lieu du Conseil pour s'entretenir avec les autres Chefs du Monde Angélique. Camaël se doutait que devenir Archange comporterait de nouvelles charges, mais il ne s'imaginait pas que les Archanges le désignent Lui...!

"Camaël, nous avons tous décidé que tu serais sans doute le plus apte à réussir cette mission périlleuse, nous avons décidé si tu le souhaite, être l'Emissaire d'Eli dans les Terres Infernales,... Je pense qu'aucun de nous n'aimerions quitter le Domaine d'Eli, mais cette demande émanne de sa Volonté...Nous comptons sur toi Camaël.


Dernière édition par le Mar 17 Juil - 18:59, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camaël
Émissaire des Archanges
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Camaël, la Rigueur de Dieu   Mar 17 Juil - 15:14

"Si tel est la Volontée de mon Père, alors je m'y soumettrai, je ferai ce qu'il désire même si je préférerais rester auprès de vous. J'accepte, merci de votre confiance et adieu." Et dans une Tornade de Lumière, Camaël disparut de la surface du Royaume des Cieux pour se rendre en Enfer, le Sombre Domaine de Baal et des Damnés. Puisse t-il éclairer l'Enfer de la Lumière Céleste...

Portrait psychologique du personnage : Camaël était quelqu'un de très miséricordieux envers les Humains, d'une incroyable bonté, il n'hésitait pas à donner une deuxième chance à tout le monde, même aux criminels car il voyant en eux avant tout des Enfants du Dieu Premier, lui les Démons, l'Archange n'éprouve aucune pitié, néanmoins, il ne tuera que pour se défendre et aucune Haine ne l'habitera jamais, s' il doit tuer, cela sera pour le bien de tous et non plus le plaisir ou pour une quête qui les avaient créés avec tout son amour. Par contre, en ce qui concerne personnel. Eli ne désirerait pas qu'il devienne un meurtrier juste pour un besoin personnel, c'est ce qu'il se dit toujours lorsqu'il éprouve une colère vis à vis de quelqu'un. Néanmoins, ne pensez pas pouvoir lui marcher sur les pieds sans craindre sa réaction, Eli vous préserve de sa grande fureur dans laquelle toute la Puissance de l'Archange se révèle, notamment lorque quelqu'un manque de respect au Dieu Premier, il en va de même pour les Démons.

Aptitudes : Sa présence à elle seule suffit à intimider les Seigneurs eux-mêmes, il est puissant et il le sait. Sa puissance magique n'a d'égal que son amour pour le Dieu Premier. Camaël est avant tout un être charismatique, préférant la discussion à la bagarre, mais après plusieurs milliers d'années d'existence, il sait que le combat est parfois inévitable. En tant que Chef des Anges Guerriers, il manie Courroux d'Azur; l'Epée bénie par le Tout-Puissant comme personne.

Description physique: : Camaël possède de longs cheveux d'une couleurs blanches, des yeux aux pupilles bleues grises, il mesure environs 1m95 et possède une belle musculature. Etant un Ange, sa beauté est...indescriptible, il n'y a pas d'autres mots pour le qualifier, les plus beaux Incubes de l’Enfer paraissent pour des laidrons à côté de lui. Il possède des traits fins aux visages. Ses yeux ont l'art de séduire la gente féminine qu'il ne laisse pas indifférente, néanmoins, il ne s'intéresse pas aux femmes, enfin, il n'a pas encore trouvé l'Âme sœur. Il est généralement habillé en blanc, parfois revêtu d'une armure avec son épée offerte par les Anges.

Possessions/Armement habituel : Son principal armement est sans nul doute Courroux d'Azur, l'Epée bénie par le Tout-Puissant en personne, sa lame brille tel le Soleil au Zénith, ne pouvant être touchée par les Démons sous peine d'une brûlure atroce, elle n'accepte d'être tenue que par Camaël lui-même, son seul et unique porteur jusqu'a la fin des Temps. Avec elle, l'Archange ne craint rien ni personne hormis Eli.

D'où viens tu ? Eh bien, j'étais sur la première version, hélas par manque de temps, je n'ai pas pu me mettre à jouer, je compte bien me rattraper cette fois-ci^^

Un truc à dire sur le forum ? Rien à dire, il est très bien, j'attend juste qu'Izual me trouve un boulot particulier. Wink


Dernière édition par le Mar 17 Juil - 18:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izual
Archange Déchu
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 26
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Camaël, la Rigueur de Dieu   Mar 17 Juil - 17:41

Hello Camël ! (Voilà un ancien ! \o/). BIenvenue !
Alors, déja... Evite de faire des phrases de trois lignes. Pour la validation, je vais pas te demander d'éplucher ta fiche, mais fais attention en RP ;]
Ensuite, je pense qu'il va falloir que tu remues pas mal de truc :
Comme je l'ai déja expliqué, les démons n'interviennent pas sur terre. Tout au plus, rarement, les Anges (Et les humains ne sont témoins de ces actes qu'encore plus rarement) combattent le mal. Parce qu'il n'y a pas besoin de démons pour que le monde aille mal... Et les Anges le font évoluer dans ce sens. Il y a, certes, des démons, mais ils sont rares, énormes et bien cachés.
Donc, pas de 666 gravé dans le mur et pas de croix qui bouge ;] De même, il va falloir revoir tout le passage sur ses actions sur terre. Oh, et je ne l'ai précisé nulle part, mais en arrivant en Paradis, les Anges ont déja leurs ailes. Tout ceci sera clarifié dans la prochaine extension (Je t'avais dit que j'allais en faire une ! >.<).
Le glaive du Tout-Puissant ? Euh, certes, tu peux inventer un artefact, mais pas le glaive d'Eli.

Ah oui, d'ailleurs, je préfère que tu remplace le terme "Dieu" (Tout-Puissant, etc. )par le terme "Eli", lorsqu'il est au paradis ;] Cela sera aussi clarifié dans l'extension des prochains jours. Ensuite, certes, Camaël peut parler en esprit à Eli si celui-ci le contacte, mais cependant, la nomination en tant qu'Archange est décidée par le Conseil des Archanges, où ils siègent tous. De même que sa nomination en tant que messager, qui est décidée au vote par ce même conseil.
Pas d'Arc Céleste par contre.

Tu devrais relire la partie après l'Histoire, qui est pleine de phrases qui ne veulent rien dire ("Bien qu'il serait fou d'avoir l'idée de mener la vie dure à Camaël." etc.).
Hoo =p Je sais que ton perso est puissant, c'est même l'un des plus puissants (Quoique moins que Baal) ; mais évite de souligner ainsi sa supériorité =)

Rien d'autre à redire, Camaël, encore bienvenue et j'attends avec impatience de pouvoir te valider !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/fiches-de-personnages-f6/izual-t10.htm
Izual
Archange Déchu
Archange Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 26
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Camaël, la Rigueur de Dieu   Mar 17 Juil - 19:00



Très bien maintenant ! =D Bienvenue Camaël donc !
Tu attends l'extension pour jouer, non ?

_________________


Dernière édition par Izual le Mer 24 Sep - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/fiches-de-personnages-f6/izual-t10.htm
Lycaon
Lycanthrope
Lycanthrope
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Camaël, la Rigueur de Dieu   Jeu 19 Juil - 20:25

Bienvenue à toi, cher observateur d'en haut

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/fiches-de-personnages-f6/lycaon-deconsei
Kleze
Séide
Séide
avatar

Féminin Nombre de messages : 45
Localisation : Auprès de mon seigneur
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Camaël, la Rigueur de Dieu   Jeu 19 Juil - 20:46

Rahh. Honte à moi. J'avais oublié de souhaiter le bienvenage.

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell.lightbb.com/-f6/-t14.htm
Camaël
Émissaire des Archanges
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Camaël, la Rigueur de Dieu   Jeu 19 Juil - 22:55

Je vous remercie^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Camaël, la Rigueur de Dieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Camaël, la Rigueur de Dieu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» <@¿@> du 15 Avril : nébuleuse l'oeil de Dieu
» La bière est la preuve que Dieu nous aime et veut que nous soyons heureux. { Casus Belli
» Fan club de Jared Leto -plus connu sous le nom de Dieu-
» La Nostalgie de dieu - de MArc Dubuisson
» Le fil d'un dieu est en Or [Atropos.Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeLL :: Hors-Jeu :: Fiches de personnages-
Sauter vers: